Raspberry Pi Zero : une Pi à $5… ou presque

Le 26 novembre dernier, la fondation annonçait la disponibilité d’une nouvelle carte dans la famille Raspberry Pi. Après les modèles A, B, Compute Module, A+, B+ et 2, voici venir la Raspberry Pi Zero !

Technologiquement très proche de la A+, ce modèle est construit autour d’un SoC (System on Chip, circuit intégré regroupant processeur + périphériques)  Broadcom BCM2835 à 1 GHz (cœur ARM11, architecture ARMv6+VFP2), avec 512 Mo de mémoire et un emplacement micro-SD. Lire la suite

La carte A+ rejoint la famille Raspberry Pi !

Le 10 novembre dernier, un billet de Eben Upton sur le blog officiel raspberrypi.org annonçait la mise en vente globale d’un nouveau modèle de carte, la Raspberry Pi modèle A+.

Bien entendu toujours basée sur un processeur (SoC) Broadcom BCM2835, cette nouvelle carte mise sur une plus grande accessibilité budgétaire. En gros, c’est la plus petite carte de la famille et l’objectif est clairement de faire du low cost (« crazy-affordable » précise le billet) avec un prix de moins de 21€. Lire la suite

Materia 101, une imprimante 3D signée Arduino

15222708067_5a5a479930_kArduino, vous savez, les mecs là qui font des cartes rigolotes et toutes bleues, vient d’annoncer officiellement l’Arduino Materia 101, une imprimante 3D construite autour d’un Arduino Mega (microcontrôleur Atmel AVR ATmega1280). Le produit, parce qu’il s’agit là clairement d’un produit, est le fruit de la collaboration d’Arduino et de Sharebot, le tout avec la participation du studio ToDo pour le design. Lire la suite

ARM Cortex M7 et une nouvelle famille STM32

STM32F7_series_SS1858ARM domine à présent littéralement le marché des architectures pour l’embarqué. En dehors de rares exceptions, il est plus que probable que votre smartphone, votre box internet ou n’importe quel équipement électronique « intelligent » présent autour de vous soit équipé d’une puce à architecture ARM.

L’histoire d’ARM débute avec les ordinateurs Acorn dans les années 80 et avec la guerre opposant cette société à celle créée par Clive Sinclair, créateur du ZX80. Le but du jeu, à l’époque (1981), était de décrocher le juteux contrat consistant à produire le BBC Micro, support matériel d’un projet pédagogique d’apprentissage de l’informatique initié par la BBC. Lire la suite

Raspberry Pi modèle B+

Il y a une grosse poignée d’heures, Eben Upton fondateur du projet/fondation Raspberry Pi, annonçait le lancement et la disponibilité d’une nouvelle version de la carte éponyme sous la désignation « model B+« .

Il ne s’agit en rien d’une nouvelle carte mais, comme il le précise lui-même, de « the final evolution of the original Raspberry Pi » (l’évolution définitive de la Raspberry Pi originale). Lire la suite

Vers des standards ouverts d’interconnectivité : Open Interconnect Consortium

oicAtmel, Broadcom, Dell, Intel, Samsung et Wind River ont annoncé Open Interconnect Consortium ou OIC afin de travailler ensemble sur le développement d’un ensemble de spécifications standards et sur le développement d’un projet open source. Objectif : assurer l’interopérabilité des connexions entre les périphériques IoT (Internet of Things ou Internet des objets). Lire la suite

ACME Arietta reçue !

L'ACME Arietta avec son module Wifi Surprise lors de la pause de midi aujourd’hui. Les cartes ACME Systems Arietta, pré-commandées mi-janvier, sont arrivées. Je ne me rappelle même pas si le livreur était un livreur ou une livreuse, c’est dire mon état d’excitation…

Après déballage, quelques soudures pour le module Wifi et la console série (oui, j’aime bien voir démarrer le système), puis préparation de la microSD, le démarrage passe comme une lettre par la poste. Lire la suite

SAMA5D3 Xplained : Il y a une guerre qui se prépare, moi je vous le dis…

SAMA5D3 Xplained et son emplacement pour shields ArduinoVoici venir une nouvelle carte disposant d’un connecteur compatible Arduino R3. Elle vient de chez Atmel, mais ce n’est pas l’Arduino Zero, c’est un kit de développement de la série Xplained. Il s’agit donc d’une carte d’évaluation destinée aux professionnels et non d’un nano-ordinateur. En revanche, la bête est musclée :

  • Processeur SAMA5D36 ARM Cortex-A5 à 536 MHz
  • 256 Mo de mémoire DDR2
  • 256 Mo de flash DDR2
  • Un connecteur pour écran LCD
  • Deux ports Ethernet, un 10/100 et un 10/100/1000
  • Trois connecteurs USB (2 hôte et 1 device)
  • Un emplacement avec socle SD
  • Un emplacement mircoSD (à souder)
  • 6 connecteurs série (3,3V)
  • Un port JTAG
  • Distribution GNU/Linux
  • Support d’Android headless (sans écran)

Le plus troublant est, sans l’ombre d’un doute, la présence du connecteur pour shields Arduino qui, de plus, est complètement compatible (en 3,3 volts). Tout est présent, ports d’entrée/sortie, port série, SPI, TWI/i2c, etc. Lire la suite

Produits chinois, horreur et effroi

Fermé c'est déjà pas le luxe, mais à l'intérieur c'est pire !On est souvent tenté d’économiser quelques sous en portant notre intérêt vers des produits à très faible coût, venant d’Asie et vendus directement sur les sites d’enchères en ligne.

C’est vrai que l’offre est parfois très attrayante. Prenons par exemple un « Haute Vitesse 4 Ports USB 1.1 » vendu, tenez-vous bien, à 3,02€ TTC, port gratuit. L’objectif initial était de disposer d’un hub USB 1.1 permettant de forcer des périphériques compatibles USB 2 et 1.1,  en version 1.1 pour pouvoir, à l’aide de diverses techniques, espionner matériellement les échanges sur le bus USB. Tout un programme… Lire la suite