Hackable n°19 est chez votre marchand de journaux !

Voici venir le 19ème numéro de Hackable, dès aujourd’hui chez votre marchand de journaux (ou dans votre boîte aux lettres si vous êtes abonné). Ce numéro d’été s’attaque à un sujet très à la mode et furieusement intéressant : LoRaWAN.

LoRaWAN permet de créer ce qu’on appelle un LPWAN ou Low-Power Wide-Area Network, un réseau étendu à faible consommation énergétique, permettant de connecter des objets communicants (IoT). Mais derrière ce terme très technique se cache une technologie radio fascinante vous permettant de créer, à partir d’une carte Arduino ou Raspberry Pi, un objet connecté comme un capteur, capable d’envoyer ses informations par ondes radio sur plusieurs kilomètres (voire dizaines de km avec un horizon dégagé) !

Mieux encore, vous n’êtes pas obligé de disposer par vous-même de l’autre point de communication. Grâce à l’initiative communautaire The Things Network (ou TTN pour les intimes), un autre utilisateur peut parfaitement avoir installé un concentrateur (sorte de point d’accès LoRaWAN) à proximité. Vous pourrez alors l’utiliser gratuitement et librement pour vos projets.

Le sujet principal en couverture de ce numéro estival se compose de deux articles presque indépendants (« presque » parce que l’introduction au sujet est dans le premier article ;))  : le premier détaille l’installation d’un concentrateur Raspberry Pi LoRaWAN reposant sur TTN (que tout le monde pourra donc utiliser) et le second décrit l’utilisation d’un shield Arduino pour faire communiquer votre croquis via LoRaWAN.

À titre d’exemple, notre montage (un node en jargon LoRaWAN) collectera régulièrement des informations concernant la température, l’hygrométrie, la pression atmosphérique et l’exposition aux UV, puis enverra tout cela au réseau TTN qui lui-même transmettra ces données à Cayenne MyDevice pour un affichage convivial et le stockage des informations.

Mais ce numéro ne concerne bien sûr pas uniquement LoRaWAN.

Vous y trouverez aussi des articles sur l’utilisation des écrans intelligents Nextion de iTEAD, la confection complète d’un émetteur 433Mhz pour remplacer des télécommandes (par exemple),  la prise en main de l’outil « vcgencmd » de votre Raspberry Pi, ou encore la modification d’un adaptateur USB 5/12V pour obtenir la tension de votre choix…

Enfin, ce numéro se penche aussi sur un élément important de domotique avec un fantastique double article d’Erwan Loaëc qui s’est mis en tête d’étudier le fonctionnement de sa pompe à chaleur (PAC) Siemens Atlantic afin de la gérer avec une Raspberry Pi.

Vous y découvrirez comment on peut, relativement facilement, analyser la communication entre une sonde d’ambiance (ici une Atlantic T55) et la PAC, comprendre le format de données utilisées (et non documentées) pour ensuite réutiliser ces connaissances et obtenir, via quelques scripts Python, une solution Raspberry Pi pour suivre le fonctionnement via Grafana.

Ce numéro 19 de Hackable est d’ores et déjà disponible chez votre marchand de journaux et dans notre boutique en ligne. Le sommaire du numéro (et l’édito) sont par ici.

8 commentaires sur “Hackable n°19 est chez votre marchand de journaux !

  1. Numéro extra.

    Mention spéciale pour le dernier article sur BSB. Je cherche à faire la même chose sur LPB (ancien protocol Siemens).

    Je vais tenter quelques trucs quand j’aurais récupéré ma RVL482 ou RVL 480 et ma sonde QAW70. Avant de monter sur la chaudière ça sera un bon truc sur le bureau.

  2. Hello,
    Super numéro.
    Mais comment se fait il que Colmar n’apparaisse pas sur la carte TTN ?
    Etrange ;-)

    Je me pose une question sur se réseau Lorawan:
    Les objets communiquent (entre eux) via un accès internet. Si je comprends bien, c’est le propriétaire, ou du moins celui qui a le concentrateur, qui fournit l »accès internet et devient « fournisseur auxiliaire » (Comme Hackable de vient le fournisseur-auxiliaire de Colmar) Par exemple si ce fournisseur auxiliaire passe par une « box » de chez « machin » alors les objets finiront par communiquer via « machin » et finalement cela revient a sous louer le réseau « machin ».

    Est-ce légal? Machin est il ok pour cela? Sans charte informatique?

    Je n’ai malheureusement pas encore tout lu, mais cela m’interpelle.
    Cordialement,

    • Je viens de vérifier et si si mon concentrateur apparaît effectivement sur la carte : https://www.hackable.fr/wp-content/uploads/2017/08/mapttn.png

      Effectivement, mettre en place un concentrateur revient à partager son accès internet et en fonction des conditions générales d’utilisation/vente du fournisseur d’accès ceci peut être problématique, exactement comme lorsqu’on partage son Wifi avec Fon/Fonera. Ce n’est pas exactement sous-louer l’accès puisqu’il n’y a pas de contrepartie financière mais cela reste un partage de connexion, oui. Et si les CGV ne précisent rien à ce niveau, la responsabilité du propriétaire du concentrateur est engagée puisqu’il s’agit de sa connexion internet et que les communications viennent de son accès.

  3. Merci pour votre réponse.

    Diable ! Je ne vois toujours pas Colmar sur le site the thing network. Ah la technologie est belle quand elle marche pareil pour tous …
    https://www.thethingsnetwork.org/community

    Je n’ avais pas conscience qu’ il existait un réseau similaire avec le wifi. Néanmoins je comprends qu’il faut se connecter avec un compte et du coup déclarer son identité. Ce qui doit être suffisant en termes de sécurité, au sens large.

  4. J’ai bien aimé le dernier numéro vis à vis de la communication avec les équipements Siemens.
    J’ai bien aimé les articles sur Lorawan. J’ai réalisé une passerelle installé à Sausset les Pins. Fonctionnement Ok ! J’ai un node actif et deux autres en préparation… Si les informations remontent bien vers Cayenne via CayenneLPP, je n’ai pas réussi à comprendre comment envoyé une information depuis Cayenne !
    Je suis preneur de toute information !
    Bonne semaine à tous…

  5. Bonjour,

    Je fais mes essais avec une Feather 34u4 LoRa Radio (https://www.adafruit.com/product/3078)
    Pour faire apparaître un bouton c’est simple, en m’inspirant de ça : https://www.thethingsnetwork.org/docs/applications/Cayenne/
    et plus particulièrement de ça : https://www.thethingsnetwork.org/docs/applications/Cayenne/#contact-your-device
    J’ai ajouté :
    lpp.reset();
    lpp.addDigitalOutput(3, digitalRead(13)); // état de la led de la carte feather
    LMIC_setTxData2(1, lpp.getBuffer(), lpp.getSize(), 0);
    dans EV_JOINED… et dans mon Dashboard Cayenne le bouton apparaît… Mais effectivement il ne semble rien déclencher lors d’un click dessus…

    Actuellement j’utilise :
    – Node 1 : Feather 34u4 LoRa Radio avec un capteur SHT 31 (https://www.adafruit.com/product/2857)
    – Node 2 : Feather 34u4 LoRa Radio avec un shield GPS (https://www.adafruit.com/product/3133) à des fins de TTN-Tracker
    – Node 3 : Feather M0 LoRa Radio (https://www.adafruit.com/product/3178) avec un capteur BME 280 (https://www.adafruit.com/product/2652)

    J’ai profité également de l’occasion pour installer sur mon Dashboard Cayenne un device Raspberry Pi qui permet d’afficher quelques infos concernant la passerelle TTN.

Les commentaires sont fermés.