Hackable 11 arrive chez votre marchand de journaux aujourd’hui !

Voici venir un nouveau numéro, mars/avril, de Hackable. Au programme de ce onzième épisode, de la domotique avec la mise en place d’un système de régulation de la ventilation d’un habitat.

Axelle et Ludovic Apvrille nous détaillent ici la façon dont ils ont mis en place un pilotage de VMC par Raspberry Pi en fonction de différents paramètres provenant de plusieurs capteurs (température, hygrométrie, station météo, etc.). Leur objectif a été de réguler l’aération de leur maison de façon à garantir un environnement de vie sain, en faisant des économies tout en leur permettant de basculer à tout moment sur un contrôle manuel.

Mais ce n’est pas tout. Dans ce numéro de printemps, il sera également question de nouveautés avec la Raspberry Pi Zero, de leds et d’affichage avec un afficheur 2 chiffres géant, de serrure contrôlée par tags RFID (125 Khz, pas NFC), de détection de lumière avec de simples leds ou encore de la gestion des paquets dans Raspbian…

Comme à son habitude, plus de 90 pages de bidouille, d’Arduino et de Raspberry Pi pour apprendre, comprendre et se faire plaisir !

Au sommaire de ce numéro :

  • Actualités
    • p.04 : Raspberry Pi Zero : un port USB pas comme les autres
  • Ardu’n’co
    • p.18 : Créez un (dé)compteur géant multi-usage et stressant
    • p.32 : Utilisez des leds comme capteurs de lumière
    • p.38 : Créez une serrure à carte/tag RFID
  • En couverture
    • p.32 : Ventilation contrôlée par des framboises
  • Embarqué & informatique
    • p.77 : Gérez efficacement vos installations/désinstallations de logiciels dans Raspbian
    • p.76 : Gérez vos installations/désinstallations de logiciels dans Raspbian : les commandes avancées
    • p.82 : OctoPrint : transformez votre Raspberry Pi en serveur d’impression 3D

7 commentaires sur “Hackable 11 arrive chez votre marchand de journaux aujourd’hui !

  1. Hello,

    Super l’article sur les les LED en tant que capteur de lumière! Bien mieux que ce que j’ai pu trouver sur le net !

    Le RFID 125Khz, voila un truc de Bricoleur Hackeur ;-)

    Bon, j’ai pas tout lu encore …

    @+

    • Merci.
      Jouer sur la capacité des led est une technique. Un courant est également induit lorsque la leds est éclairée mais ceci demande un peu plus de composants satellites (op-amp).

  2. Il y a tout d’abord une chose qui m’a rempli de joie, ce sont les deux articles consacrés à la gestion des paquets de Debian/Rapsbian : pour autant que je sache, ils peuvent couvrir au moins 99% des besoins d’un utilisateur (j’en sais finalement plus sur les gestionnaires de paquets de debian que sur ceux de ma distribution favorite -Mageia-)

    A propos des LEDs montées en capteurs de lumière, j’ai été intrigué :
    dans ce numéro, les LEDs fonctionnent en capteur capacitif, avec la mesure du temps de charge.
    dans le numéro précédent, elles fonctionnaient en source de tension (à très haute impédance), avec une mesure par les voltmètres de l’arduino.

    Par ailleurs, le numéro précédent m’a incité à … acheter une carte à base de DS1307 pour mon clone d’Arduino -et, à cette occasion, j’ai apprécié la richesse de DS1307RTC pour l’arithmetique sur les dates- Cependant, il y a un petit problème avec certains clones d’Arduino (alimentables en 3.3 v, facilitant la vie avec un ili934x par exemple) , c’est que le DS1307 VEUT du 5v -et donne des valeurs souvent -pas toujours- erronées si sous alimenté : de quoi faire tourner en bourrique pendant des jours, regardant tous les sources et tous les cablages dans une perplexité croissante…- . Cela peut aussi poser un problème avec energia, par exemple -alimentées de façon standard en 3v3-

    • Me voici ravi que les ces deux articles aient atteint leur objectif. Je suis utilisateur Debian depuis… oulha je préfère ne pas compter, et les commandes que j’utilise quotidiennement, presque sans m’en rendre compte, méritaient d’être détaillées, je pense.

      En effet, l’article de Jonathan utilisait une autre approche mais je trouve celle-ci plus simple/amusante/jolie, et puis une led allumée est toujours plus intrigante lorsqu’on s’en sert pour la détection :)

      Enfin, concernant les modules RTC, oui le DS1307 ne fonctionne qu’en 5V. Une alternative possible, et logiciellement totalement compatible, est le DS1338 qui selon le modèle exacte accepte de 1,71V à 5.5V (plus souvent simplement 3,0V à 5,5V). Ceci permet donc de l’utiliser aussi bien avec une carte Arduino Uno ou Due, mais aussi avec une Raspberry Pi ou une carte Launchpad/Energia.

      • Merci beaucoup pour les renseignements et éclaircissements.

        J’avais écarté une carte pour RPi (reservée à la misee à l’heure du RPi, ) et vu deux autres alternatives qui peuvent être testées le week end dans l’ordre chronologique :

        a) remettre mon clone Arduino à sa tension standard de 5v (et mettre de côté les autres puces I2C , l’écran ili934x et l’évolution vers energia ou STMs)

        b) utiliser un adaptateur bidirectionnel (utilisé en monodirectionnel dans Hackable consacré entre autres au ili934x sous Arduino, IIRC) , qui permet d’avoir plusieurs puces I2C d’ancienneté (donc de voltage) hétérogènes.

  3. Quel bazar word press, voilà 3 jours que j’essaye de poster un commentaire.

    Dès l’annonce de la sortie du mag, je me suis habillé pour aller l’acheter chez mon buraliste :) ça fait jours plaisir :)

    Et bah, comme d’hab, pas déçu :)

    Concernant la régulation de la VMC, article qui me tient à coeur car je me suis pas mal cassé les dents sur des problématiques similaires dans notre maison (qui n’avait pas de VMC quand nous sommes arrivé)..
    J’ai fini par en installer une dans la salle de bain, avec une prise programmable.. nous prennons toujours nos douches aux mêmes heures;
    Si c’était à refaire, et que le cablage de l’éclairage du RDC était accessible facilement depuis le premier. J’utiliserais une autre technique.
    * Quand nous prennons une douche : l’eau chaude est consommée, il suffit d’appliquer une sonde sur le tuyau chaud de la douche.
    * Quand on va aux toilettes (qui sont dans la même pièce), utiliser la lumière qu’on laisse allumée pendant plus de 1 minute ET le fait que la pompe de récupération d’eau de pluie va se déclencher.
    Si on va se laver les dents, la lumière sera allumée mais pas la pompe, si on va faire la petite commission, la lumière ne sera pas allumée assez longtemps.

    En fonction de ça, on peut déclencher sur une certaine durée la VMC.

    Chez nous, la VMC n’a qu’une vitesse, et ça suffit largement.

    Toujours aussi agréable de lire les articles de Denis Bodor et de Axelle et Ludovic Apvrille .

    L’article sur la gestion de paquets, ça a beau faire plus de 10 ans que j’utilises quotidiennement debian, j’ai réussi à apprendre des choses :) très très bien :)

    J’adore le décompteur, avec l’usage de BCD.. qui me rappelle de vieux souvenir d’école :) (où on nous avait demandé de câbler un BCD avec des portes NAND.. le bordel sur la paillasse à la fin du cours :D :D)

  4. Super votre magazine. La commande de VMC m’intéresse beaucoup car il prend en compte l’humidité et la température extérieure. Est ce que vous ferez un deuxième article avec une interface ? Je suis un débutant et j’avoue avoir un peu de mal avec le raspberry …

Les commentaires sont fermés.